Quelques critères à retenir

Lorsqu’on est novice, comment s’orienter dans l’offre abondante de vélos électriques ?

La réponse, en retenant quelques critères déterminants comme :

  • l’emplacement du moteur : là, trois possibilités, dans la roue avant, dans le pédalier ou dans la roue arrière.
  • la capacité de la batterie : laquelle sera bien entendu déterminante pour estimer l’autonomie, plus exactement le nombre de kilometres possiblement parcourables avec une charge.
  • le type de cadre, l’ergonomie du vélo, qui doit vous convenir pour vous sentir à l’aise en route mais aussi vous permettre de descendre facilement et rapidement  du vélo en cas d’urgence.
  • la notoriété de la marque de l’ensemble batterie-moteur-console qui vous donnera une bonne indication de qualité générale
  • la notoriété de la marque du vélo lui-même, sachant que la plupart des fabricants de vélos intègrent les mêmes marques d’ensemble batterie-moteur-console, la question ici est d’évaluer la qualité fabrication du cadre, la robustesse en général. L’origine du fabricant ? Depuis combien de temps fait-il des vélos ? etc.. sont des questions dont les réponses  donnent une bonne indication de l’implication du fabricant et du service après-vente auquel on peut s’attendre.
  • Enfin se faire décrire, en termes de niveaux, les équipements du vélo : type de transmission, type de freins, guidon réglable ? selle amortie ? fourche… etc lesquels sont des éléments qui influencent sensiblement le prix et pas toujours indispensables.

Ce qu’il y a de rassurant c’est qu’aujourd’hui il devient beaucoup plus facile de ne pas se tromper. Les ensembles batterie-moteur-console, du moins pour les plus connus d’entre-eux, sont très au point, fiables et sont de mieux en mieux adaptés. Comme par exemple la capacité des batteries qui sur l’offre courante en 2018 a été augmentée de quelques 50% en quelques années.